Chirurgie du sein

Pôle thérapeutiquechirurgie du sein

La chirurgie est une étape essentielle de la prise en charge des maladies du sein, qu’il s’agisse des tumeurs cancéreuses ou des tumeurs bénignes.
Chaque situation est particulière et nécessite un bilan complet qui sera organisé par votre praticien référent.
A la suite de cette première étape, un planning personnalisé de traitement sera élaboré. Le type de chirurgie sera adapté à la taille de la tumeur, aux facteurs pronostics et à l’état général de la patiente.
La chirurgie des cancers du sein nécessite un geste sur le sein (ablation de la tumeur ou ablation du sein) et un geste sur les ganglions axillaires (ganglions sentinelles ou curage axillaire). Les deux gestes sont réalisés au cours de la même intervention chirurgicale, sous anesthésie générale. Dans la mesure du possible, et après accord de la patiente et du médecin anesthésiste, l’intervention chirurgicale peut se dérouler dans le cadre de la chirurgie ambulatoire ou One Day Breast Surgery®.
La planification des différents rendez-vous est faite en amont par l’assistante médicale. Les informations fournies ci-dessous ne sont pas exhaustives. Une consultation par un chirurgien spécialisé est dédiée à l’annonce, aux explications et aux différentes questions que vous pouvez vous poser.

Chirurgie d’ablation de la tumeurchirurgie du sein

Il s’agit d’une chirurgie qui conserve le sein, adaptée aux tumeurs de petite taille. L’objectif est de retirer la tumeur tout en préservant l’aspect et la forme du sein afin de ne pas entrainer de séquelles esthétiques. Dans la plupart des cas, cette intervention est réalisée dans le cadre du One Day Breast Surgery® – ou chirurgie en un jour.

Type de cicatrices possibles en fonction des situations cliniques

Schéma des cicatrices possibles

Avant l’intervention

Certains examens sont indispensables afin de préparer au mieux l’intervention :

  • La consultation d’anesthésie
  • L’examen de repérage de la tumeur : il peut s’agir d’un repérage échographique ou mammographique, réalisé le matin ou la veille de l’intervention. Il permet de guider le chirurgien dans son geste et ainsi cibler la tumeur.
  • L’examen de repérage du ganglion sentinelle : il s’agit d’une lymphoscintigraphie avec injection d’un produit autour de l’aréole ou autour de la tumeur. Cet examen est également réalisé le matin ou la veille de l’intervention. L’objectif est de cibler le ou les « premiers relais ganglionnaires » afin de minimiser le geste au niveau axillaire.
Schéma avant l'intervention

Certaines consultations sont proposées :

  • La consultation d’annonce : il s’agit d’un entretien avec une infirmière spécialisée. Son objectif est d’optimiser l’accompagnement, d’apporter un complément d’information, et surtout de nouer le lien, précieux à toutes les étapes du parcours.
  • La consultation psychologue : il s’agit d’un entretien de soutien avant tout, avec une psychologue spécialisée, afin de pouvoir répondre, au plus juste et au plus près, à toutes les angoisses qui peuvent naitre de l’annonce de la maladie et encore une fois de nouer le lien.

Après l’intervention

Le suivi post opératoire s’organisera autour de plusieurs éléments :

  • Le suivi de la cicatrisation : s’assurer de l’absence de complications (hématome, œdème).
  • L’évaluation de la douleur
  • La rééducation précoce : une consultation avec un kinésithérapeute spécialisé sera systématiquement proposée afin de minimiser les douleurs post opératoires et améliorer la qualité des cicatrices. L’accent est mis sur les techniques d’endermologie et de mécanisation tissulaire (technique LPG®).
  • La consultation d’annonce des résultats avec votre chirurgien : les résultats définitifs vous sont expliqués et le planning des traitements complémentaires est élaboré, en accord avec les conclusions de la réunion de concertation pluridisciplinaire.

Chirurgie d’ablation du sein

Malheureusement dans certains cas précis, le chirurgien ne pourra pas préserver le sein. Il pratiquera alors une mastectomie totale. Ce geste ne préserve pas l’aréole et le mamelon. Ce geste sera également complété par un prélèvement des ganglions (soit sentinelle, soit curage axillaire en fonction des situations).
Une attention toute particulière sera faite aux patientes devant subir cette intervention chirurgicale.
Le dispositif d’annonce est adapté à la situation et au cas par cas.
Les phases de préparation sont identiques à la chirurgie d’ablation de la tumeur. L’accent sera mis sur la rééducation précoce dont l’objectif est d’optimiser la cicatrisation et, déjà, préparer la reconstruction mammaire, selon un protocole innovant mis en place par le Docteur Kaïs Razzouk, chirurgien spécialisé.

Une approche chirurgicale innovante : l’Oncoplastie

Depuis quelques années ont émergé les techniques de chirurgie oncoplastiques.
Elles permettent de répondre à une double exigence :

  • L’exigence carcinologique : retirer largement la tumeur.
  • L’exigence esthétique : appliquer les techniques de chirurgie esthétique à la prise en charge du cancer du sein.

Toutes les patientes ne peuvent pas bénéficier de ces techniques chirurgicales ; la décision sera prise en fonction de la patiente, de la tumeur et du chirurgien.

Type de cicatrice possible dans le cas des oncoplasties

Schéma des types de cicatrices possibles dans le cas des oncoplasties
Nous contacter

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search