Vie intime après cancer

L’après cancer vie intime après cancer

vie intime après cancerL’ensemble de vos traitements contre le cancer risquent d’entraîner, pour une période plus ou moins longue, des effets secondaires qui auront un impact sur votre vie intime : perte de libido, sécheresse vaginale, douleurs pendant les rapports…
La cause principale est un défaut d’œstrogènes naturels ou induit par les différents traitements (chimiothérapie, hormonothérapie). Nos équipes médicales ont dédié une consultation afin de répondre au mieux à cette problématique de l’après cancer.
Différentes solutions existent :

  • L’acide hyaluronique a un effet volumateur et hydratant qui dure environ neuf mois. Il est injecté en cabinet sous anesthésie locale dans la partie basse du vagin.
  • Le lipofilling, inspiré des techniques de comblement tissulaire par de la graisse, est réalisé au bloc opératoire en cas de séquelles majeures liées à la radiothérapie.
  • Le laser C02 fractionné vaginal. Il induit dans le tissu conjonctif vaginal, sans aller en profondeur sans risque pour la vessie et le rectum – un choc thermique stimulant une protéine (HSP47) qui réactive les fibroblastes, (les cellules produisant le collagène).
    • Trois ou quatre séances à un mois d’intervalle sont nécessaires.
    • La procédure est quasiment indolore et dure dix minutes : un appareil stérile est conduit dans le vagin par le praticien qui, sans anesthésie, traite toute la paroi.
    • La reprise d’activité est immédiate. Le taux de complication est nul. L’indice de satisfaction est de 90% en moyenne à 6 mois, 72% à 12 mois et 25% à 24 mois, d’où la nécessité d’une séance annuelle de rappel et parfois, d’un complément par l’acide hyaluronique.
Nous contacter

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search